Accueil du site > Marathon > Presse > 2ème Marathon de Medghacen : Azzeddine Sakhri, comme d’habitude

Houadef Mohammed

L’Association des amis de Medghacen, en partenariat avec la DJS et la Ligue d’athlétisme de Batna, a organisé, samedi dernier, le deuxième marathon international de Medghacen avec la participation de pas moins de 410 marathoniens, dont soixante femmes. Bien qu’annoncée présente en force, la participation étrangère a été symbolique. Quatre Espagnols dont une femme, un couple marocain de bon niveau, une Française, et deux Palestiniens, étudiants, ont pris le départ.La distance de 42,195 km séparant Batna de Medghacen a été survolée par l’inusable Azzeddine Sakhri en 2h21’ et 51’’ devant les Smara, Mechkhar, Mouley bien que Madani (Batna), Athamna (Khenchela) ou encore Tamoum (Jijel) qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu en se classant parmi les dix premiers. En semi-marathon (21,09 km), les deux Marocains (homme et femme) n’ont pas effectué le déplacement à Batna pour rien, puisqu’ils se sont adjugé la première place. Saâd Khalil, qui est un spécialiste des 5 et 10 km avec respectivement 14’ 05’’ et 29’05’’ et qui a déjà couru aux marathons de Bouira et Sétif, n’a pas trouvé de difficulté à surclasser nos nationaux bien que Lamèche El Hadi lui a posé bien des difficultés. Chez les dames, Achahbar Sana dont le record en la matière est de 1h17’ a distancé toutes les concurrentes dans l’espoir de battre son record, mais en vain. Il faut souligner que cette seconde édition a été meilleure en matière d’organisation, mais le moins que l’on puisse dire est que Batna peut mieux faire. Notons, enfin, que la journée de jeudi a été consacrée à des conférences-débats sur le patrimoine culturel des Aurès et vendredi à la visite du mausolée du roi numide Madghis datant de quatre siècles avant J.-C.

Le Soir d’Algérie : 17 - 10 – 2011